Rechercher

Prestataires de services de l’emploi: en attendant la crise

27.10.2022

Le manque de main-d'œuvre qualifiée et les inquiétudes liées à la conjoncture ont des effets étonnants sur le marché de l'emploi: les entreprises comme les travailleurs se montrent transparents envers les prestataires de services de l'emploi.

Malgré des nuages sombres à l'horizon conjoncturel, les services de l'emploi s'en sortent très bien. C'est ce que montre le dernier Swiss Staffingindex: au troisième trimestre, les travailleurs temporaires ont effectué 4,4% d'heures travaillées en plus. Le marché de l'emploi fixe, lui, a connu un léger recul de 1,6%.

Des inquiétudes au plus haut niveau

«Actuellement, les discussions avec les entreprises locataires ne pourraient être plus contradictoires», révèle Marius Osterfeld, économiste chez swissstaffing. Les difficultés d'approvisionnement, les coûts énergétiques, les prix de livraison astronomiques et les risques géopolitiques préoccupent clairement les clients. Mais ces mêmes entreprises annoncent vouloir transformer les postes temporaires en postes fixes et avoir besoin de travailleurs temporaires supplémentaires. Un signe clair que les carnets de commandes sont pleins, que la main-d'œuvre manque et que des pics de travail sont à l'ordre du jour. Nul ne sait encore quand ces préoccupations se reflèteront dans les résultats commerciaux.

Les travailleurs ont l'embarras du choix

Le faible recul des emplois fixes ne reflète pas la réalité en termes de manque de personnel dans certaines branches. Les hôpitaux et les établissements de soins, qui cherchent sans cesse du personnel, sont particulièrement touchés. Ainsi, les professionnels de la santé peuvent choisir leur lieu de travail. Ils expriment clairement leurs attentes lors des entretiens avec les prestataires de services de l'emploi: une entreprise avec une meilleure réputation, une meilleure équipe, plus d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, une distance faible entre leur domicile et leur lieu de travail et un salaire plus élevé. De plus en plus de professionnels de la santé misent donc sur le travail temporaire. Ils peuvent ainsi d'abord évaluer un nouvel employeur avant de s'engager. À long terme, la plupart d'entre eux souhaitent un emploi fixe au sein d'une équipe. Ce que cela signifie pour les employeurs? Un bon Employer Branding dans la région, de la souplesse et de bonnes conditions de travail sont les conditions sine qua non dans la lutte aux talents.

À quoi prêter attention en tant que travailleur

La bonne situation économique et sur le marché du travail donnent aux travailleurs la sécurité nécessaire pour oser la nouveauté. Souvent, ils réduisent leurs heures de travail ou se mettent à leur compte. Marius Osterfeld, économiste chez swissstaffing, recommande d'oser se lancer; mais, au vu des inquiétudes conjoncturelles, de ne pas pour autant négliger la sécurité sociale et le besoin constant en formation continue. Grâce à l'assurance-chômage, la prévoyance professionnelle avec une déduction de coordination calculée à l'heure près et des prestations de formation continue garanties par la CCT Location de services, le travail temporaire peut représenter une bonne solution intermédiaire en comparaison avec l'indépendance totale.


Source: SwissStaffing 27.10.2022

1 vue0 commentaire